Notre site

L'Histoire

Les réunions de prière

Les prières

Les 3 jours de prière

Contact

Livrets

Recherche de groupes

Coordinatrices régionales

Voir
Emission KTO

Ecouter
- Emission Radio N. Dame
- Emission RCF
- Conférence de Veronica Williams

S'inscrire à la Newsletter





L'Histoire

La « Prière des Mères » a démarré en Angleterre en novembre 1995 et se trouve maintenant répandue dans 118 pays à travers le monde (les livrets sont traduits dans plus de 40 langues). Aujourd'hui des milliers de groupes se réunissent régulièrement avec l'approbation et le soutien de dirigeants chrétiens de toutes confessions.

Une anglaise, Veronica Williams, profondément touchée par les problèmes et les dangers auxquels sont confrontés les jeunes de nos jours s'est sentie appelée et conduite par le Seigneur pour prier de façon toute particulière pour nos enfants. C'est ainsi qu'est née  la « Prière des Mères ».

La spiritualité propre à la « Prière des Mères » est basée sur la certitude que Dieu nous aime et sur la confiance totale en Lui et en Son action dans nos vies ; cette confiance demande un abandon  à 100 % : ce que vous ne pouvez pas changer, toutes les souffrances et les angoisses que vous éprouvez en face de vos enfants, donnez-les au Seigneur, croyez en Sa Parole : « demandez et vous recevrez » et Il agira, à Sa façon et en Son temps.

Le premier fruit de la Prière des Mères est vraiment une grâce de paix : quand on fait vraiment confiance au Seigneur, qu'on Lui dépose nos fardeaux, Il nous donne sa paix parce qu'on sait avec certitude qu'Il agira : « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai » (Matthieu 11, verset 28).

Il y a bien sûr des réponses concrètes aux prières et de nombreux exemples en témoignent : des enfants ont arrêté la drogue, d'autres ont réintégré leur milieu familial après de longues années d'absence, certains ont recouvré la santé ou bien les relations familiales ou scolaires se sont détendues...

Nous vous demandons de ne pas accorder d'interview, donner de conférence ou écrire d'article sans nous en référer au préalable.